Un p’tit tour et Titans va !

Titans saison 2 est arrivé sur Netflix

Après avoir été moyennement convaincue par la saison 1 de Titans sur Netflix, j’ai donné une nouvelle chance à la série en entamant la saison 2. J’ai péniblement tenu jusqu’à l’épisode 7. J’abandonne pour la fin de la saison.

Des épisodes creux

Sur ces 7 épisodes, le 1er était la conclusion de la saison 1 et n’avait aucune raison à être en introduction de la saison 2 (à part celle de créer un cliffhanger racoleur). Vient ensuite un épisode 3 consacré à un flashback, et un épisode 6 qui introduit un nouveau personnage. Déjà 3 épisodes de perdus qui ne font pas avancer d’un pouce l’arc narratif.

Viennent ensuite les histoires concernant les Titans à proprement parler. Il faut enlever les interminables et mièvres dialogues entre Dawn/Dove et Hank/Hawk. Les discours post-adolescents de Rachel et Gar, et le comportement idiot de Jason qui va systématiquement faire ce qu’il ne faut pas.

Il ne reste donc plus grand chose pour que l’histoire avance, que des scènes d’actions se passent et que les méchants se matérialisent. C’est simple : les images de la bande-annonce de Titans saison 2 correspondent aux 7 premiers épisodes de la saison ! Plus de la moitié ! C’est poussif, soporifique et agaçant.

Titans façons CW

Un personnage se démarque du lot : Kory/Starfire, malheureusement elle est reléguée à l’arrière-plan. Et même ses trop rares scènes ne sont que des dialogues assez peu intéressants au final.

Bref, on a l’impression de regarder une série pour ado de la CW, comme Arrow ou Legends of Tomorrow. Sauf que les combats sont un peu plus violents et qu’ils disent des gros mots. TItans aurait eu, je pense, toute sa place sur cette chaîne, déjà largement habituée aux adaptations de DC Comics (Smallville, Super Girl et je le disais Arrow et son spin off). Mais pour une série Netflix, c’est une vrai déception.

Titans : une saison trop longue

Il n’était pas nécessaire de faire traîner la saison 2 de Titans sur 13 épisodes. Avec moins, le scénario aurait été plus dense et plus dynamique. Mais ce n’aurait pas permis aux personnages d’avoir plus de consistance, je pense.

Le synopsys est basé sur le 1er Robin qui décide de remonter une équipe de Titans sans reproduire les échecs de la première fois. Mais il ne fait que travailler avec ses anciens coéquipiers (Dove, Hawk et Wonder Girls) pendant que les nouvelles recrues rouspètent dans leur coin à l’entrainement. Une conversation entre Dick et Rachel résume à elle seule le manque d’élan de la série : ils hésitent sur le nom à donner à cette nouvelle équipe et sont finalement incapables de le faire.

Leave a Reply