[Hellfest] Stone Sour : qui se cache derrière le masque ?

Le Hellfest, c’est comme une course à pieds. Ça demande une préparation physique pour être en forme le jour J. Mais au final, tout se joue dans le métal… euh le mental.

Je poursuis aujourd’hui ma sélection d’artistes pour le Hellfest 2018 avec le groupe américain : Stone Sour.

Stone Sour : Mais c’est donc ça !

J’ai découvert Stone Sour de la même façon que j’ai découvert Shinedown. C’était à la même époque -ma période américaine- et c’est d’abord à travers leur ballade Through the glass que mes oreilles ont entendu Stone Sour. J’ai tout de suite adoré la voix du chanteur. Douce et chaleureuse, mais dont on ressent aussi toute la puissance sous-acente. J’ai donc filé sur leur album et… le bonheur !

Mais à aucun moment je n’aurai imaginé que le chanteur de Stone Sour est (et surtout) celui de Slipknot ! Ceci explique cela ! Excusez ma maladresse, je suis tombée dans le métal tardivement. Historiquement, Stone Sour est même le 1er groupe de Corey Taylor !

Rock Sour ou Stone Sour

Pourquoi ce sous-titre plus ou moins foireux ? Parce que c’est bon pour le SEO de ce blog

Et surtout parce que la musique des Stone Sour est certes un rock puissant, mais en comparaison à Shinedown, il est plus lourd. Je m’explique :

La voix de Corey Taylor résonne de façon plus étouffée que celle de Brent Smith. Elle vient davantage de l’intérieur. La guitare est plus lourde, les accords sont implacables et la basse arrive en fond et guide l’ensemble de toute sa force.

Si pour moi la musique de Shinedown est comme un exutoire, celle de Stone Sour est plus interne, elle est accrochée aux tripes !

Infos Pratiques Stone Sour au Hellfest

Pour sa 4e participation au Hellfest, Stone Sour jouera sur la Main Stage 2 le vendredi 22 juin 2018.

Stone Sour – Gone Sovereign / Absolute Zero

Leave a Reply