[Hellfest] Shinedown envoie du lourd !

Au Hellfest 2018, rendez-vous sur la Main Stage 2 pour voir Shinedown

Le Hellfest 2018 c’est dans tout pile 2 mois ! Autant vous dire que je suis dans les startingblocks ! La playlist est prête ! La checklist pour le camping est prête ! Si je m’écoutais, je ferais même un plan de table pour les petits dej’ avec les copains !

Je vous propose donc une série d’articles sur les artistes que j’écoute depuis quelques années déjà et que je vais enfin découvrir sur la scène du Hellfest. Et on commence aujourd’hui avec Shinedown.

Shinedown, un nouveau tube pour une nouvelle vie

S’il y a bien un groupe que je ne veux absolument pas rater au Hellfest 2018, c’est bien Shinedown. Bon j’exagère un chouillas, mais disons que pour la journée de dimanche, j’irai voir Shinedown en priorité !

Je connais ce groupe depuis la sortie de leur ballade Second Chance, en 2008. Mais pour comprendre complètement pourquoi j’aime autant ce groupe, une petite plongée dans le temps s’impose.

A l’époque, je n’avais qu’une idée en tête : partir aux États-Unis. Ca faisait plus de 5 ans que j’y pensais. La 1ère fois que j’ai entendu cette chanson, cela faisait 3 mois que j’avais posé mes valides dans une cité universitaire au fin fond de l’Alabama. Ce n’était pas facile, mais c’était bien. Je venais de m’acheter une petite radio pour profiter des stations locales. C’est là que j’ai entendu Second Chance pour la 1ère fois. Un titre qui parle de nouveaux départs, de vivre sa vie alors que je venais de quitter ma famille pour un an afin de vivre mon rêve et me lancer dans la vie.

Bref, cette chanson est devenue le titre emblématique de ma parenthèse américaine. Encore aujourd’hui, quand je l’écoute, elle me fait frissonner et je ressens toujours une pointe de nostalgie.

A propos de cette chanson, Brent Smith le chanteur a dit :

“This song was difficult for me to write the lyrics to because it’s about my mother and my father, and about the day I said goodbye to them, because I had to go try, and I’m still trying, every day, to become a man. So, this song is about that. It’s about the moment that you wake up and you decide you want to go for every single dream you ever want.”

(Cette chanson était très difficile à écrire pour moi car j’y parle de ma mère et de mon père, et de ce jour, où je leur ai dit au revoir, car je devais essayer, et j’essaie toujours, chaque jour, de devenir un homme. Cette chanson parle de ça. De ce moment où tu te réveilles et tu décides d’aller à conquête de chaque rêve que tu désires.)

C’est pour ça, que Second Chance résonne autant en moi. Je l’ai découvert au moment précis où je suis partie à la conquête de mon 1er rêve.

Pourquoi j’aime Shinedown ?

Mais je parle beaucoup de LA ballade de Shinedown, alors que le groupe est tellement plus que ça ! C’est aussi et surtout un putain de bon groupe de rock !! Leurs titres sont à la fois redoutables et puissants. Chaque morceau est ultra efficace. Les mélodies sont diablement accrocheuses, du riff de guitare aux percussions de la batterie, de l’intro à la conclusion. Vous avez besoin de plus d’arguments ? Rendez-vous en bas de l’article pour voir la vidéo de leur dernier titre Devil. C’est redoutable, je vous le dis !

Mais par dessus tout, j’aime la voix du chanteur Brent Smith. Elle est puissante tout en étant parfaitement claire. Et quelle tessiture il a ! Il peut chanter 4 octaves ! C’est en acoustique que je le trouve absolument remarquable. Il peut chanter la plus douce des chansons mais lui apporter une puissance incroyable.

Infos Pratiques – Shinedown au Hellfest

Pour leur 2ème visite sur le site du Hellfest, Shinedown écrasera la scène de la Main Stage 2 le dimanche 24 juin 2018. J’espère vraiment que le concert sera à la hauteur de leur puissance musicale

N’hésitez pas à me suivre sur Instagram pour découvrir toutes les photos que je posterais pendant le Hellfest !

Shinedown – Devil

Allez une petite dernière pour la route.

Je reste persuadée que les meilleurs auteurs/interprètes de ballades sont les rockeurs. Sous leur carapace de cuir et de cheveux se cache bien souvent une vraie sensibilité à l’origine de mélodies splendides. Shinedown en est juste une nouvelle preuve !

1 thought on “[Hellfest] Shinedown envoie du lourd !”

  1. Pingback: [Hellfest] Stone Sour tombe le masque au festival de Clisson

Leave a Reply