Black Pistol Fire : les doigts dans la prise

Les Black Pistol Fire : découvrez leur nouvel album

Mon dieu que le temps passe vite ! Johnny est mort, le printemps est arrivé et la prochaine saison des festivals commence à pointer son nez ! Résultat, je suis passée à côté de la sortie du nouvel album des Black Pistol Fire !

Le duo de Toronto est revenu en 2017 avec 12 nouveaux titres dans le style qui leur est propre : du punk garage, joliment teinté de blues. Le rythme donné à ce nouvel album est plus lent que les précédents moins fiévreux. Et pour cause, une grande majorité des tracks de l’album sont des ballades. Mais on ne nage pas dans la guimauve. La batterie est sèche, la guitare saturée et nerveuse. Bref, Deadbeat Griffiti a certes un tempo plus lent, mais il garde un tonus, une dynamique que j’apprécie énormément !

Comme toujours avec les Black Pistol Fire, difficile de ne pas les comparer aux Black Keys. Mais contrairement au duo de Nashville, les Canadiens ne sont pas tombés dans le piège de la pop dégoulinante mixée à la guitare.

Black Pistol Fire – Simple. basique

Si l’album est dans son ensemble un petit plaisir pour les oreilles, quelques titres sortent du lot.

On commence les hostilités avec Don’t ask why, un titre à la fois simple et dynamique. Quelques accords plaqués de façons binaires, avant que le refrain n’arrive pour secouer nos écoutilles.

Mais Deadbeat Graffiti recèle une petite pépite qui se démarque de tout l’album : Watch it Burn. Dès les 1ères notes, on est happé par sa profondeur. Les Black Pistol Fire sortent de leur zone de confort et de leur traditionnelle orchestration guitare/batterie. La guitare est moins sèche,

Enfin, Speak of the Devil est d’une simplicité diablement redoutable. Le tempo très lent est accompagné de quelques accords aux accents de soul musique. Juste hypnotisant !

Black Pistol Fire – Speak of the Devil

https://www.youtube.com/watch?v=IE-_aMg-L5w

Leave a Reply