Pulp : le frisson Hardcore

This is Harcore de Pulp

Il est de ces chansons qui vous touchent sans raison évidente. A la minute où vous l’écoutez pour la première fois, elle vous envoûte. Vous avez des frissons dès les premières notes et vous pouvez ensuite l’écoutez inlassablement, encore et encore et encore.

Je connaissais quelques titres de Pulp : “Commom People”, “Disco 2000”. Mais je viens seulement de découvrir “This is Hardcore”, complètement par hasard.

Pulp… Et la boucle est bouclée

Je ne peux pas expliquer ce qui m’attire tellement dans cette chanson : les petites notes aigrennées au piano dès l’introduction ? les violons imposants et subtils ? ou bien la voix lassive et hypnotisante de Jarvis Cocker ? “This is Hardcore” est d’une très grande douceur grâce à sa voix.

Mais certains moments, où tous les instruments se mêlent la rendent particulièrement envoûtante, tandis que les cuivres ajoutent une petite dimension intrigante. Et le dernier couplet déborde de désespoir.

La chanson me saisit instantanément et me donne la chair de poule à chaque fois. J’ai l’impression que je pourrais passer ma journée à l’écouter. Peut-être est-ce tout simplement parce que ce titre de Pulp correspond à mon humeur du moment ? Ou parce qu’elle est tout simplement géniale ?

Je la trouve particulièrement contemporaine. Ce titre (et son album éponyme) date de 2002, mais elle aurait pu sortir cette année. En lisant la biographie de Pulp, j’ai appris que le groupe venait de Sheffield, la même ville que les Arctic Monkeys. Et à écouter la musique de Jarvis Cocker, j’ai l’impression d’avoir une nouvelle clé pour décoder celle d’Alex Turner.

Je vous laisse découvrir ou redécouvrir “This is Hardcore”.

Pulp – This is Hardcore

Leave a Reply