It’s Only, disquaire à Rennes et fournisseur de sensations

La vitrine de It's Only Disquaire à Rennes

Le Disquaire Day se déroule ce week-end. C’est l’occasion idéale pour vous présenter mon disquaire favori de la place rennaise : It’s Only.

À Rennes, les amateurs de musique ont vu l’arrivée de ce disquaire comme une grande bouffée d’air frais chargée de riffs et d’accords. Les vendeurs de musique indépendants avaient presque tous fermés. Les uns après les autres. À un moment, il ne restait plus que deux adresses pour acheter des vinyles ! Sans compter bien sûr les grandes enseignes de produits culturels ! Les vendeurs y sont de bons conseils* mais le plaisir est moindre.

Et donc, It’s Only est arrivé.

It’s Only un disquaire… but I like it !

Pour entrer dans la boutique, il faut descendre quelques marches. On a l’impression de pénétrer dans un repaire. Mais on est loin de la caverne de pirates sombres aux odeurs douteuses. Ici tout est clair, propre et bien rangé. Tout est fait pour que le regard glisse d’une pochette de CD à celle d’un vinyle en passant par les couvertures des livres, qui parlent bien sûr de musique.

Dès le présentoir de l’entrée, la sélection de la semaine est alléchante. On y retrouve les grands noms du rock ou du blues : Bob Dylan, The Last Shadow Puppets, Les Rolling Stones… mais aussi les découvertes et coups de cœur des deux gérants de la boutique Richard et Jean-François. Il y a aussi un peu de pop et de la chanson française. Sans compter l’espace dédié aux groupes rennais !

Bref, It’s Only, c’est le bon disquaire où tout le monde peut aller. Pas un cercle élitiste qui vous regarde de haut quand j’avoue timidement que j’aime bien le 1er album de Norah Jones.

Petit plaisir non coupable

Les deux bonhommes ne sont pas avares de conseils ! Par exemple, ils ont pris le temps de m’expliquer le fonctionnement d’un ampli et d’une platine tout en sachant que je n’avais pas le budget pour acheter chez eux.

Lors de ma dernière visite, j’avais une idée très précise de ce que je voulais acheter : le vinyle de William Z Villain. Malheureusement pour moi, son album n’existe pas dans ce format.

Et bien je suis ressortie avec un vinyle d’un musicien au nom imprononçable mais tout aussi génial : Bror Gunnard Jansson. Richard a pris le temps de me présenter l’artiste, son label et de me faire écouter deux titres. Sans oublier de m’avertir que les deux artistes seront bientôt en concert à Rennes (le dimanche 23 avril à l’Ubu).

Bref, je suis sortie avec un achat imprévu sans aucune culpabilité et l’envie de courir jusqu’à chez moi pour écouter mon vinyle.

Et vous savez quoi ? C’était royal !

Alors rendez-vous au 3 rue Jean-Jaurès à Rennes. A l’occasion du Disquaire Day, un mini concert de Republik est prévu.

*D’ailleurs, Richard et Jean-François sont des anciens de chez Virgin.

Leave a Reply